Biographie

Biographie

1er album

Diogène Théorie

Besoin de rien

Diogène Théorie - Photos presse - Steban - Nicio - Malek

Diogène Théorie fait de la pop sur des textes inspirés par la mythologie et la philosophie.

Batterie-DT

Des histoires et des refrains qui feront Écho aux mythes grecs fondateurs et à une révolte intérieure (Génération Némésis). Nous y croisons Icare, Œdipe, Pandore, Narcisse, faisons un tour dans la caverne pour en sortir plein de joie. Les mythes contemporains sont aussi évoqués : la vengeance (Grâce), l’exil (Si un jour) et l’utopie (Les Rêveurs).
 

Diogène Théorie est formé de Stéphane Gaugain (textes & chant), Malek Boudjennah (Guitare solo) et Nicolas Métro (guitariste rythmique). Bientôt viennent se joindre à eux pour l’album Besoin de Rien, Rémy Papin (la basse), Renaud Delacvivier (pianos et claviers), Alexis Campet ( batterie) et Claire Kalmes ( violon ) pour des arrangements cultivant l’esthétique de la simplicité.

Diogène Théorie ne propose pas de révolution musicale (pas encore en tout cas). Les influences sont revendiquées également : il y a du Bashung et du Nick Cave. Mais avec beaucoup de respect pour les maîtres, une juste distance.

1er album "Besoin de rien"

Steban est parolier du groupe adepte de la deuxième lecture, rock intello. L’enregistrement repose sur le style inimitable à la guitare électrique de Malek. Improvisateur de talent, bidouilleur d’ampli et luthier à ses heures, il habille comme personne les textes de Steban de riffs improbables, une signature reconnaissable entre toutes, la marque de fabrique du groupe. Nicolas Métro, guitariste rythmique donne l’assise nécessaire aux chansons de Diogène Théorie. Des amis de longue date sont aussi passés poser leur talent sur le disque : la basse est volontiers mélodique. C’est le style de Rémy Papin, compagnon de toujours de Steban avec qui il joue dans Les Petites Bourrettes depuis 20 ans. Renaud de Lacvivier au piano et claviers, Alexis Campet à la batterie, Claire Wils au violon complètent le casting des interprètes présents sur cet album.

Single Besoin de rien - Diogène Théorie

Partir de rien, tel est le défi que Diogène Théorie se pose

Steban

Stéphane Gaugain écrit ses premiers textes au lycée en jouant un peu de guitare, seul dans sa chambre. Il faut attendre quelques années avant qu’il ose se lancer à les partager avec des musiciens plus confirmés. A la fin des années 1990, il forme avec un groupe d’amis Les Petites Bourrettes, un groupe de la scène alternative française, dite festive. Cette étiquette ne lui convient pas et tout en enchaînant tournées et festivals en France et en Europe avec Les Petites Bourrettes, Stéphane bâtit petit à petit un univers parallèle qui lui correspond davantage. En 2007, il crée l’éphémère Middle Class Zero, déjà avec Malek Boudjennah, puis en 2009, le groupe Je Vous Déteste. Si Middle Class Zero ne se produit qu’une seule fois au Café de la Danse, Je Vous Déteste fait quelques kilomètres pour 150 concerts dans l’hexagone et en Belgique et produit 3 albums.

Malek

Malek Boudjennah a sa première guitare à seize ans. C’est le début d’une longue histoire d’amour. Il parfait son jeu virtuose et original au fil des années et se met à toucher à tout ce qui tourne autour de son instrument. L’électronique et la lutherie lui deviennent familier. Aujourd’hui, il assemble lui-même ses guitares et customise ses amplis. Il participe à de nombreux projets musicaux avant de rencontrer Stéphane Gaugain avec lequel il forme Middle Class Zero en 2007 puis Je Vous Déteste de 2009 à 2019. Il chante également parfois dans une formation de reprises de standards rock et blues.

Nico

Nicolas Métro commence son apprentissage de la musique à l’âge de 8 ans ; après le conservatoire du XV° arrondissement de Paris (piano/solfège), il découvre le latin jazz au piano et débute la guitare en atelier jazz (espace Cévennes, Paris) Suivront alors diverses formations rock, jazz, ska (chant), fanfare (batterie), électro pop. Il compose et orchestre deux comédies musicales étudiantes (Avignon 2006) et enregistre plusieurs albums dans des styles variés (Apeyron, Lise Martin, Mangrove, Miva Boïka). Plus récemment, il oriente son parcours vers le jazz manouche, la chanson et le rock avec les groupes Sugart et Je Vous Déteste. Concerts en France, Allemagne, Belgique et en Algérie En dehors de cela, Nicolas Métro compose aussi pour le théâtre.